Un mois spécial Pépites avons-nous annoncé la semaine dernière. Ce livre-ci est une exception car il ne figure pas parmi les concurrents de Montreuil – quoiqu’il l’eut largement mérité – mais ce sera tout de même ma Pépite de la semaine. Notre conseil de lecture du mercredi sera donc Les voisins d’en-dessous écrit par Isabelle Simon et Isabelle Charly, publié aux éditions Frimousse.

Vingt mille lieues sous les terres

Les voisins d’en dessous, ce sont ceux du Sahara, du Ghana, du pôle Nord, de Las Vegas, du Mexique ou tout simplement ceux de Provence. Dans cet album, on y découvre la culture de chaque pays, mais d’une façon plutôt originale car l’entrée en matière se fait par le sous-sol.

Que font nos voisins d’en dessous ?

Cela dépend des pays, des cultures,

de l’état d’esprit des peuples, 

du caractère de chacun,

ou de son imagination.

Voici quelques aperçus de ce qui

se passe chez les voisins d’en dessous.

C’est vrai ça. Pourquoi la rencontre des autochtones ne pourrait-elle pas se faire avec ceux de l’au-delà, ou plutôt ceux de « l’en-bas » ? Chaque planche aborde un pays du monde différent. Dans la première moitié de l’image, en haut, figure le paysage tranquille, illustré par des éléments caractéristiques de la région abordée ; dans la seconde moitié, en bas, s’amusent les squelettes. Dans cet album, ce qui anime donc la page, ce sont bel et bien des êtres normalement inanimés !

Si en Provence ils jouent aux cartes, sous un sol sur lequel repose le parasol, l’anisade, l’olivier et les cigales, ils se parent de leurs plus beaux habits pour le Carnaval de Venise ; « à Tahiti, la lune de miel est infinie » pour les deux squelettes enlacés tandis que les vahinés dansent à l’ombre des cocotiers… Si vous craignez d’être attristé par ces petits êtres, détrompez-vous. Bien au contraire, ces tendres squelettes nous font rire.

Nos amis les squelettes

Les auteurs de cet album ont eu bien de l’imagination et nous donnent pour guides de voyage des personnages qui sortent de l’ordinaire. Je dois avouer que depuis que j’ai découvert les éditions Frimousse, il y a un an, ce livre est de loin mon préféré. Riche en couleurs, en poésie et en humour, drôle et intéressant, l’ouvrage d’Isabelle Simon et Isabelle Charly nous donne à voir des voisins attendrissants, et réussissent le pari audacieux d’animer différentes cultures par des êtres normalement inanimés qui  donnent finalement une idée de la mort légère et amusante.

PS : Mention spéciale pour ce squelette en Transylvanie, échappé de son cercueil, qui a obtenu la permission de la minuit…

Pennsylvanie

Les voisins d’en dessous, Isabelle Simon et Isabelle Charly, éditions Frimousse, novembre 2016.

Prix :  15 €