Il y a deux mois, nous vous faisions découvrir le très bel album de Fanny Ducassé, De la tarte au citron, du thé et des étoiles, publié aux éditions Thierry Magnier. Nous l’avons d’ailleurs tellement apprécié que nous avons voulu en savoir un peu plus sur la génèse de ce livre. Pour cela, nous nous sommes directement adressées à l’auteure elle-même…

Comment sont nés les petits personnages de Mustella et Chérie-Coco? Comment a été élaboré votre ouvrage ? Est-ce une histoire à laquelle vous pensiez depuis longtemps ?

Les personnages de Mustella et Chérie-Coco sont apparus dans un de mes dessins (la partie de badminton entre les deux amies), et n’était pas du tout destiné à faire partie d’une histoire. À ce moment-là, je dessinais plein de personnages féminins, tous ronds, avec des lunettes, en train de faire des activités quotidiennes.

Cherie_coco_mustella

Grâce à l’apparition de ce mystérieux petit magicien, j’ai eu l’envie de construire une vraie histoire à partir de cette image. Il était évident pour moi que Mustella serait le personnage principal. Je lui ai trouvé un nom de lait pour bébé car ça me semblait lui aller parfaitement. J’ai imaginé que ses parents lui avaient donné ce prénom pour qu’elle soit éternellement un bébé, doux, rond et rose.

Pourtant ce prénom contient aussi ce qu’il faut d’étoiles, et Mustella, en osant franchir le seuil de son périmètre de sécurité, va grandir et se réaliser. J’ai décidé de nommer la voisine Chérie-Coco car je lui trouvais quelque chose d’exotique, et puis j’adore prononcer ce drôle de prénom. Cela m’a donné envie d’introduire une ambiance tropicale dans le reste des images.

Les détails de vos illustrations sont très minutieux (et c’est d’ailleurs ce qui m’a tout de suite plu en parcourant votre livre pour la première fois). Combien de temps cela prend-il en général pour concevoir une page d’illustration ? En combien de temps avez-vous achevé De la tarte au citron, du thé et des étoiles ?

Je passe en effet pas mal de temps à réaliser les détails, une image me prend environ une demie journée. Mais je ne travaille pas du tout régulièrement, donc je ne saurais pas dire combien de temps ce livre m’a pris.

Comment s’est déroulé votre travail avec l’éditeur ? Avez-vous pensé ensemble l’histoire ou avez-vous proposé votre ouvrage directement ?

Ma rencontre avec l’éditrice, Angèle Cambournac, a été très importante pour moi. Je lui ai envoyé le manuscrit terminé (texte et images). C’était la première fois que je proposais un projet de livre à une maison d’édition, et c’était davantage pour avoir un avis des conseils, mais je ne songeais pas un instant que l’on me propose un contrat. Donc je n’en suis absolument pas revenue. Des détails ont été améliorés, par la suite (quelques mots changés, des images agrandies ou refaites).

Qui a eu l’idée du booktrailer ? Aimeriez-vous un jour que Mustella et ses amis prennent vie dans un dessin animé ?

Je ne sais pas qui a eu l’idée de faire une petite « bande-annonce », mais j’ai trouvé ça amusant, oui. Non, je n’ai jamais pensé que cela puisse devenir un dessin animé.

Comment êtes-vous devenue auteure et illustratrice jeunesse ?

Je n’avais pas prévu de devenir auteure-illustratrice (enfin dans mes rêves d’enfant, si). Je n’ai donc pas fait d’études d’illustration, mais j’ai obtenu une licence de Lettres et suivi une formation de styliste-modéliste.

Aimeriez-vous écrire et / ou dessiner pour un autre public que de la littérature de jeunesse ?

Oui, je pourrais avoir envie de dessiner pour autre chose que de la littérature jeunesse. Faire des imprimés pour du textile, par exemple.

Auriez-vous un coup de cœur de littérature jeunesse à nous recommander ?

La vie de Kuma Kuma, de Kazue Takahashi.

Le merveilleux dodu velu petit, de Béatrice Allemagna.

Ours molaire, de Vincent Pianina.

La Véritable Histoire du Grand Méchant Mordicus, de Didier Lévy et Marie Novion.

Avez-vous d’autres projets en cours ?

Je suis en train de terminer un prochain projet qui paraîtra prochainement chez Thierry Magnier, si tout va bien.

Enfin, par curiosité… ce titre cacherait-il qu’une addict (que je suis) de thé et de tarte au citron sommeille en vous ? 

Et pour satisfaire votre curiosité, j’adore boire du thé, et j’adore la tarte au citron (mais n’est pas mon dessert préféré) !

 

fanny_ducasse

De la tarte au citron, du thé & des étoiles de Fanny Ducassé, éditions Thierry Magnier, 2015.

Prix : 11,90 €

Format : 10,5 x 20,5 cm

Pages : 44

 

Merci beaucoup à Fanny Ducassé d’avoir bien voulu répondre à nos questions ! Nous avons hâte de découvrir son prochain projet, et un autre album paru en 2014 que je n’ai pas encore lu : Louve, pour lequel un article paraitra bientôt sur notre site.