Voilà quelques mois que j’avais envie d’en connaître un peu plus sur la nature et, à ma grande surprise, le livre qui m’a le plus séduite se trouvait au rayon jeunesse. Sous des allures de carnet de voyage, Étonnants insectes, cinquième volume de la série “Explorama” éditée chez Casterman, attire l’œil par un format plutôt original.

L’entomologiste fictive Randall Barnes présente aux jeunes lecteurs le périple qu’elle a réalisé en 1926 en Amérique centrale. Elle présente donc les insectes qu’elle a pu rencontrer et en explique les particularités. Le livre est plaisant pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, le plus évident, est qu’il rassemble de nombreux supports, et c’est ce qui constitue la grande richesse de cet ouvrage. Sans parler des jolies illustrations qui appuient le récit de la jeune femme, chaque chapitre comprend un insecte en carton à construire soi-même, rangé dans une pochette imitant la sacoche en cuir des explorateurs.

IMG_4252

Il n’est pas bien compliqué de le suivre les instructions, néanmoins, j’avoue avoir été un peu découragée par certains d’entre eux (imaginez par exemple une fourmi rouge ou une mante religieuse, en pièces détachées…). Une frise à la fin, qu’il faut déplier, laisse au lecteur la possibilité de plonger les objets en carton au cœur d’une forêt de papier.

Dans son récit, l’auteur n’a pas hésité à utiliser un vocabulaire scientifique et ce n’est pas gênant puisque tout y est expliqué simplement. Les post-it présents sur chaque double-page mettent en avant quelques informations surprenantes. Saviez-vous par exemple qu’il y avait 300 000 espèces de scarabées ? Connaissez-vous la différence entre une demoiselle et une libellule ? Bien sûr, il y a Google pour le savoir, mais le moteur de recherche ne vous fournira pas la petite libellule qui accompagne ces renseignements !

Étonnants insectes, Journal d’une entomologiste, Paul Beck, illustré par Mark Dando et Ryan Hobson, Casterman, 2010

À partir de 8 ans (il peut être lu par des enfants plus jeunes, mais attention, les objets qu’il comporte restent fragiles et susceptibles d’être vite égarés…).

Prix : 18 €

Manon G.