Non, Vol au vent n’est pas l’histoire d’un délicieux feuilleté salé qui prendrait vie, aussi drôle et étrange que cela pourrait être. Non, Vol au vent est l’histoire d’un petit pingouin écrite et illustrée par l’anglais Rob Biddulph. Adapté en français par Emmanuelle Pingault, cet album devrait plaire aux enfants sur le point d’aller au lit.

Vers l’infini et l’au-delà !

Aujourd’hui est “un jour de grand vent” ; le moment rêvé pour Pingouin Bleu, notre héros, de lancer son beau cerf-volant. Or le petit animal, léger et frêle, s’envole malgré lui avec son jouet. Ses amis tentent de le retenir, en vain, car tour à tour ils décollent. Tous sont emportés dans la grande traversée : Mousse, le bébé phoque et même l’ours polaire Anatole qui pêchait paisiblement sur son bateau.

Entraînés malgré eux, ils atterrissent à un endroit qui leur était inconnu, la terre ferme. Un détail y est particulièrement problématique : il fait chaud. Très chaud. Habile et rusé, notre héros réunit le bateau d’Anatole, quelques feuilles et une liane. Ils sont parés pour rentrer. Le souffle des pachydermes de la forêt leur donne de l’élan, les propulse et leur permet de voguer enfin sur l’océan. Heureux de retrouver la fraîcheur de son habitat, Pingouin Bleu se réfugie enfin dans son cocon glacé et en tire une leçon :

« Après un tel baptême de l’air, la morale de l’histoire est claire : seuls les casse-cou quittent leur iglou. »

Heureux qui comme Ulysse…

On pourrait faire de cette histoire une première approche vers le thème du voyage initiatique. Cet envol inattendu nous surprend en images par la confrontation des deux milieux, le monde polaire et le monde terrestre que l’auteur-illustrateur contraste sur la page. La situation n’en est que plus comique et cocasse.

Vol_au_vent_middle

Si l’histoire est assez brève, elle n’en est pas emplie de rebondissements. Traversée de questions directement adressées aux enfants (Combien sont-ils ? Qui pourra les aider ? Combien de nuages rencontrent-ils ?), et d’éléments maintenant le suspens (Vont-ils réussir à rentrer chez eux ?), elle devrait tenir le lecteur en haleine. Enfin, les illustrations sont réellement plaisantes. Aux teintes bleues, blanches et pétillantes de la glace succèdent les tons vifs et éclatants de la forêt qui multiplie les variantes de vert. Sur fond de vagues et de rayures, Pingouin Bleu et ses amis sont modernes et originaux.

L’histoire s’achève lorsque le petit animal est presque au lit. En pyjama, doté de son ours et de sa bouillotte, il montre l’exemple à suivre. Il est temps, pour tout le monde, d’aller dormir. L’aventure se poursuit, en rêves cette fois.

 

Édition d’origine : HarperCollins Children’s Books, sous le titre de Blow Away.

Album écrit et illustré par Rob Biddulph.

Adapté en français par Emmanuelle Pingault, aux éditions Milan.

À partir de : 2 ans

Format : 22,7 x 28,8 cm

 

Merci à Lucie, Caroline et Cyrine pour ce superbe album !