Cette semaine je me suis arrêtée sur le titre de ce petit roman. Bouche cousue de Marion Muller-Colard. Ma curiosité s’est éveillée à la vue du curieux mélange entre le titre et la couverture représentant une machine à laver.

C’est l’histoire d´Amandana, racontée par elle-même dans une lettre à de son neveu Tom.

Amandana est lesbienne. Toute sa famille est au courant depuis son adolescence, mais aucun membre n’évoquera le sujet. Trop douloureux, trop honteux, incompréhensible, un mélange d’un peu de tout. Ses parents sont les anciens propriétaires d’une laverie (d’où la machine à laver sur la couverture) dans laquelle Amandana passait ses après-midis à regarder le linge tourner dans le tambour des machines et respirer la douce et chaude odeur de la vapeur d’eau qui s’échappait du fer à repasser de sa mère. Fascinée par ce linge tournoyant sortant propre et lavé de tout péché, elle aurait souhaité pouvoir elle aussi rentrer à l’intérieur et en ressortir propre comme jamais. Comme dans cet univers aseptisé, rangé et organisé, la vie familiale devait marcher parfaitement. Chacun son rôle et sa place.

Ce dimanche, lors du déjeuner familiale, Amandana ressent une étrange pression, un silence très lourd. Il ne se dissimule que lorsque sa nièce lâche une information qui a l’effet d’une bombe. « Tom a embrassé un garçon ». Hystérie des adultes, la honte et la gène s’emparent de Tom, et Amandana s’enfuit le plus loin possible ne voulant pas revivre un douloureux moment.

Changement de rôle

Une fois ses esprits retrouvés la jeune femme décide d’écrire une lettre. Pour elle, mais avant tout pour Tom. Elle y raconte cette période de sa vie où elle expérimenta sa première déception amoureuse, une période remplie de mensonges et de découverte de soi. Elle y raconte ses pensées, ses actes, ses émotions. À travers cette lettre, elle livre à son neveu son plus grand regret : avoir tourné le dos aux deux seules personnes qui ont été là pour elle, Marco et Jérôme.

Aujourd’hui c’est à elle d’aider, à elle d’accompagner Tom, de le soutenir dans cette famille et dans la vie de tous les jours, car encore aujourd’hui, malheureusement, l’homosexualité est un lourd poids à porter.

Un roman, fort en émotions et en significations qui ne vous laissera pas indifférent.

 

Bouche cousue, de Marion Muller-Colard, Gallimard Jeunesse, coll. Scripto

7 euros

Dès 13 ans.