Marie-Aude Murail est l’une des plus grandes auteures actuelles de littérature jeunesse, voire de littérature tout court. Elle nous le prouve une fois de plus avec la saison 2 de Sauveur & Fils, chef-d’œuvre d’humour triste.

Toujours plus loin

Ce tome 2 est l’occasion de retrouver des personnages auxquels on était attachés, et d’en apprendre davantage sur eux. C’est bien sûr le cas pour les protagonistes principaux, Sauveur et Lazare : on comprend mieux le lien qui les unit, et la relation entre Sauveur et Louise est tendrement humaine.
Mais ce sont surtout les patients que l’on attendait avec impatience. Ella, Blandine et Gabin (entre autres) sont fidèles au poste, prêts à nous en dévoiler un peu plus… pour mieux nous attirer dans leurs filets. Attention, risque d’addiction !

De nouveaux cas

Pendant que les anciens personnages deviennent nos amis intimes, d’autres font leur apparition et attisent notre curiosité. Qui est cette Pénélope Motin qui enchaîne les mensonges et que Sauveur n’arrive pas à cerner ? Ou le mystérieux Jovo, qui vient se présenter à Louise mais disparaît brusquement le lendemain ?
Qui dit nouveaux patients dit aussi nouveaux problèmes : cyber-harcèlement, mère envahissante, TOC de propreté, stress post-traumatique… Des sujets lourds traités sur un ton léger, en appliquant toujours la devise de Sauveur : « Il faut que les gens aient envie de changer pour que les choses changent. »

Hamstérothérapie

Le fil rouge entre toutes ces histoires, ce sont finalement les hamsters, qui redonnent le sourire aux patients de Sauveur Saint-Yves comme aux lecteurs de Marie-Aude Murail. Ces petites boules de poils caractérielles intriguent, charment ou rebutent mais sont présentes à chaque page, d’une couverture à l’autre. Ils aident l’auteur (et son personnage) à trouver le ton juste, entre humour, tendresse et sérieux, pour parler de sujets difficiles sans excès de gravité. Parce que « difficile » ne signifie pas forcément « accablant », et que Marie-Aude Murail sait parler aux enfants (et aux autres) de manière simple et directe.

Marie-Aude Murail, Sauveur & Fils (saison 2), L’école des loisirs, 2016