L

Manon 2 min

Le prochain livre à adopter

Frimousse_Collet_Abesdris_Je_veux_un_animal

Quel enfant n’a pas rêvé un jour d’avoir un animal domestique ? Éternel sujet qui ne finit pas de déchirer les familles, question que l’on pense réglée une bonne fois pour toute – « on verra quand tu seras grand » – elle finit toujours par refaire surface, vous le savez. Géraldine Collet et Marie-Anne Abesdris en font l’expérience dans leur album Je veux animal, qui vient de paraitre aux éditions Frimousse.

Pas folle la guêpe

En ce petit garçon se reconnaitront tous les enfants du monde qui ont un jour voulu un animal de compagnie. Désespéré par sa requête, celui-ci est prêt à accepter tout énergumène qui fera office d’animal domestique. Un poisson rouge, un lapin, un hamster, un chinchilla, un hippopotame… Rien à perdre à essayer : « S’il vous plaît mon petit papa et ma petite maman chérie. » Et tandis que les propositions se multiplient, les parents tentent de rester zen, position de yoga à l’appui : leur patience est rudement mise à l’épreuve. La réponse, les petits la connaissent bien, mais ne sont pas dupes : « Bon, on ne dit pas non, on ne dit pas oui, on réfléchit. »

Frimousse_Collet_Abesdris_Je_veux_un_animal1

Réponse facile. Trop facile. Malins, les auteurs de l’album éludent la question puisque les seules bestioles que notre jeune garçon acquière ne sont rien d’autres que… des poux ! N’en déplaise à ce petit homme qui trouve en eux la bébête dont il rêvait. Parents, devez-vous y lire ici un avertissement ? Il se pourrait bien qu’un jour ou l’autre, quoique vous en disiez, un animal entre de toute facon dans votre maison. Alors, si vous cédiez ?

Un livre qui a du chien

Illustré par des dessins qui sortent de l’ordinaire, ils m’ont rappelé des animations aperçues chez Pixar (ces ombres qui courent dans les Indestructibles, vous voyez ?). Les personnages ne sont en effet autres que des ombres bleue, verte, rouge ou orange, qui rendent leurs expressions d’autant plus percutantes. Le refus, la surprise, l’exaspération, la peur… tout le panel des émotions y est exprimé à travers ces pages qui nous font rire, avant même la chute de l’histoire quelque peu inattendue. Ce livre amusant est idéal pour les tout-petits qui découvrent le vocabulaire des animaux domestiques… et pour les parents en recherche de compassion.

Je veux un animal, de Géraldine Commet et Marie-Anne Abesdris, éditions Frimousse, 2016.

Manon, en mémoire de son cher poisson rouge, fidèle compagnon de prépa.

Avis de lecteurs

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *