T

Manon 2 min

TerrePlanète #6 : La fête de Gerda

Pas d’actualité particulière pour justifier la chronique de ce livre, simplement ma récente découverte de Gerda Müller : il était temps ! J’ai eu un coup de coeur pour cette grande dame de la littérature jeunesse que j’ai eue le plaisir de lire au travers d’un l’album, intriguant dès la couverture, fleurie et colorée, La fête des fruits.

Une farandole d’anecdotes

La question de départ, sous-titre du livre, est efficace : “D’où viennent tous ces fruits que l’on mange ?” C’est grâce à un récit et de courtes scènes que l’autrice et illustratrice y répond très simplement. L’héroïne, Sophie, déménage dans le Sud de la France et y découvre toutes les richesses de son nouveau jardin et de la nature ensoleillée qui l’entourent.

Les différents moments de la vie quotidienne sont ainsi le moyen de découvrir naturellement son environnement et d’en apprendre plus sur les fruits, d’en connaître leur composition et de savourer des informations croustillantes sur ces aliments sucrés.

Je pense par exemple à cette fête entre copines et copains pour laquelle les cerises sont les bienvenues. Le lecteur découvre ainsi comment choisir les bonnes (les cerises griottes !).

Il y a encore à cet après-midi de forte chaleur durant laquelle il faut arroser les melons, l’occasion parfaite de s’intéresser aux fruits de l’été : le raisin, les myrtilles, l’abricot.

Enfin à la venue de l’automne, Sophie aide un ami à ramasser les châtaignes dans la forêt ; escapade durant laquelle nous avons le plaisir de lire plusieurs anecdotes sur ce fruit.

Et pour finir l’histoire en beauté, une exposition organisée par la maîtresse de Sophie donne lieu à un défilé de fruits tous plus curieux les uns que les autres. Chacun est doté d’un texte explicatif, clair et concis, joliment illustré – comme tout le reste du livre.

Une promenade vitaminée

Sans surprise, les illustrations sont d’une grande finesse. Des poiriers aux orangers, en passant par la cueillette des olives et le ramassage des noix, les pages sont plus riches les unes que les autres. La variété des fruits constitue une large et belle palette de couleurs. Dans la nature de Gerda Müller, où figurent mille détails, il fait doux. Tout comme Sophie, on aurait envie, nous aussi, de se glisser sous l’oranger pour y bouquiner.

Avec La fête des fruits, Gerda Müller a su trouver le juste équilibre en mêlant histoire, schémas clairs et précis, explications intéressantes, et illustrations aussi utiles que divertissantes. Cette lecture devient en quelque sorte une promenade visuelle dans laquelle on recueille les informations à droite à gauche.

La résultat est élégant et se relit sans faim/fin !

La fête des fruits, Gerda Müller, éditions L’école des Loisirs, 2017

Prix : 13,50€

Avis de lecteurs

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *