Marie Dorléans nous présente dans cet album une Course épique, une vraie épopée loufoque que nous n’oublierons pas de sitôt.

Ça n’est sans me rappeler la course de chevaux de manège de Mary Poppins que j’ai découvert cette nouvelle histoire tout aussi improbable.

 

course-epique-p6-7-1024x285

Le public est attentif, tous les passionnés ce sont donnés rendez-vous, les jumelles sont de sortie et vissées sur les yeux. Mesdames quelle élégance ! Ces chapeaux à plumes, à fruits, à serpents sont des plus plaisants !

Mais trêve de bavardage, les coureurs s’avancent, concentrés, prêts pour le départ !

PAN !

course-epique-p10-11-1024x285

C’est parti ! C’est la course, les chevaux courent à vive allure. Et c’est le numéro 31 qui prend la tête suivi de prêt du numéro 27 et du numéro 28 qui ne comptent pas rester à la traine. La course s’emballe et prend une autre tournure ! C’est maintenant le numéro 5 qui prend la tête du peloton en laissant derrière le 6 et le 16 ! Mais quelle surprenante façon de courir, il bondi, vole presque alors que les derniers coureurs n’ont toujours pas franchi la ligne de départ : trop tard pour le cheval de marbre, en bois et l’âne (!?) (certains ont eu recours à la tricherie apparemment) !

Mais que ce passe-t-il !? Certains cavaliers semblent prendre des libertés, le numéro 2 passe en première position aidé d’une fusée alors que le 30 prend tranquillement son thé sur le dos de sa monture (pas gêné pour un sous celui là !).

OOUuuiille, Aïe, PaF, BouM ! Mesdames et Messieurs quelques choses d’effroyable vient de se produire : une souris, je dis bien une souris vient de mettre fin à la course ! Tous les chevaux sont sens dessus dessous !

Mais… mais oui ! Un des concurrents se relève ! Incroyable ! Et c’est le cavalier qui porte le cheval ! Il coure et … ça y est !!! Il est arrivé ! Mesdames et Messieurs, quelle course !!!

Allons applaudir l’heureux vainqueur qui s’apprête à monter sur le podium… Regardez comme le cheval est heureux et fière de sa nouvelle médaille. Mais n’oublions pas le cavalier qui a porté le poids de son joker tout au long de la course, il a bien mérité une botte de carotte. Une minute… ce n’est pas censé être l’inverse !?


Un album plein d’humour aux illustrations fraîches et élégantes et avec une fin qui interroge sur les vrais vainqueurs d’une course hippique : le joker ou le cheval ?

 

Course épique de Marie Dorléans, Éditions Sarbacane

Dès 5 ans

16,50 €