N

Collectif 6 min

Nos amies les bêtes, une sélection au poil

Quelle meilleure compagnie que celle d’un chat, un chien ou autre animal domestique ? Chez Lisons Jeunesse, on les adore et c’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons eu envie de leur consacrer un article. Voici une sélection de livres qui vous emmèneront à la rencontre d’êtres attendrissants…

Un toutou pas comme les autres, Nickel le teckel de Juliette Lagrange

Reconnaissons-le, le teckel n’est pas le plus sportif des chiens. Ce n’est donc pas pour rien que Nickel le teckel s’est adonné à une passion peu commune chez les êtres de son espèce : l’art. Composition végétale, peinture sur des cailloux bretons, sculpture en roche de bois… Nickel est très inspiré. Ses maîtres néanmoins ne semblent pas le comprendre. Ses œuvres finissent toujours à la poubelle. Une nuit, grâce à une ingénieuse échelle rétractable construite patiemment sur 365 jours, notre toutou s’évade et gagne un atelier d’artiste plutôt alléchant, tout plein de copains accueillants. La vie d’artiste peut commencer. Il s’y rendra chaque soir suivant. Mais cette double vie n’est pas simple. Animal docile le jour, artiste en chef la nuit, Nickel va-t-il réussir à mener les deux de front ? Il faudra se procurer cet album réjouissant et mignon pour le savoir !

Juliette Lagrange, qui nous avait déjà éblouis avec L’arrêt de bus, nous ravit une fois encore. Les planches de cet album réjouissant et drôle débordent de couleurs chaudes, aux teintes aquarelles. Les illustrations fourmillent de détails qu’on ne se lasse pas de dénicher et d’observer (les Parisiens en terrasse, les tubes de peinture qui s’amassent dans un coin, une sculpture qui ressemble fort à du Niki de Saint Phalle…) Un livre à glisser entre toutes les mains, et qui encouragera peut-être ceux qui n’oseraient pas se laisser aller leur créativité ?

Nickel le teckel, de Juliette Lagrange, Albin Michel Jeunesse, 13,90€.

Manon

Se lier d’amitié avec la nature, Chut ! On a un plan de Chris Haughton

À la nuit tombée, quatre petits bonshommes partent en quête d’un bel oiseau multicolore. Armés de filets à papillon et d’une cage, ils sont déterminés à le capturer ! Quand soudain, le plus petit d’entre eux s’approche de l’oiseau et le salue poliment. Il est aussitôt rabroué par ses trois comparses qui le somment de se taire ! « Chut ! [Ils ont] un plan ! » S’ensuit alors une course poursuite dans la forêt, où le plus malin n’est pas toujours celui qu’on croit ! Vont-ils réussir à capturer l’oiseau ? Le petit pourra-t-il se nouer d’amitié avec lui ?

En feuilletant les pages de cet album dans sa version cartonnée, j’ai eu un véritable coup de cœur ! Tout y est ravissement ! Dès les premières pages un amusement saisit le lecteur et l’envie de partager l’album avec des enfants de son entourage est irrépressible ! On est séduit par le graphisme, l’univers coloré et typique de Chris Haughton. Les couleurs se superposent, semblables à des collages. Par cette histoire, l’auteur sensibilise les plus petits à la préservation de la nature et à l’importance d’un rapport pacifique avec les êtres vivants qui nous entourent, dans un esprit de protection et non de domination. Un album accessible aux plus petits avec leurs parents et que les enfants en cours d’apprentissage de la lecture pourront également lire seuls.

Chut ! On a un plan a été récompensé par le prix des Incorruptibles (maternelle) ainsi que le prix Bernard Versele (2 chouettes). Vous pouvez retrouver le dossier pédagogique des ouvrages de Chris Haughton sur le site des éditions Thierry Magnier et d’autres supports téléchargeables pour les enfants (poster, coloriage…) sur le blog de Chris Haughton.

Chut ! On a un plan, de Chris Haugthon, Éditions Thierry Magnier, 11,50€.

Léa

Pax, le chemin du retour de Sara Pennypacker : de regrets en reconstruction

Un an a passé depuis Pax et le petit soldat, qui a vu la rencontre et l’amitié croissante entre un jeune garçon et un renard sauvage. Tous deux avaient à peine eu le temps de s’apprivoiser avant d’être séparés par la guerre, provoquant des aventures sublimes et des émotions intenses.

Dans Le Chemin du retour, Pax a grandi et ne pense qu’à protéger ses renardeaux. Peter a tout perdu et tente de faire son deuil, en s’efforçant de décontaminer les rivières sans même savoir pour qui. Mais la vie nous réserve bien des surprises, et les amis se trouvent parfois dans les lieux les plus inattendus.

Quelle lecture à fleur de peau et pleine de sensibilité ! Alternant les points de vue du garçon et de l’animal, Sara Pennypacker nous offre un roman juste et poignant. Les deux personnages sont aussi attachants l’un que l’autre, entre tristesse et courage, et tissent entre eux une poésie charmante. Chacun fait face à ses propres défis : regagner confiance en soi, assumer ses responsabilités. Leurs trajectoires distinctes convergent inévitablement vers la réunion tant attendue, et c’est finalement dans le regard de l’autre que Peter et Pax trouveront espoir et acceptation.

La boucle est bouclée, le message écologique est évident mais subtilement intégré à l’histoire, et le lecteur averti ferait bien de prévoir un mouchoir pour arriver au bout sain et sauf.

Superbe ode à l’amitié et à la nature, à partir de 10 ans.

Pax, le chemin du retour, de Sara Pennypacker, Gallimard Jeunesse, 15€.

Stéphanie

Une vie très bien léchée, avec Björn, de Delphine Perret

Au cœur de la forêt vit Björn, un ours plutôt rêveur qui profite de la vie au gré de journées douces et amusantes qu’il partage avec ses amis. Il compte parmi eux un renard qui aime bien qu’on lui demande son opinion, un hibou médecin, une tortue voyageuse ou encore une belette danseuse.

Nous suivons la vie de Björn à travers deux très jolis livres illustrés de premières lectures. Le quotidien de ces animaux attachants s’invente sans cesse pour procurer un plaisir charmé pour le cœur et l’imagination. Ainsi, on suit par exemple cette joyeuse troupe lors d’un voyage en bus pour aller… nulle part, seulement profiter des nouveaux paysages, ouvrir les fenêtres et sentir l’air leur rafraichir le pelage, rire et chanter. Tout cela avant de rentrer, heureux, dans leur forêt.

À plusieurs reprises l’existence des humains se fait sentir, la plupart du temps non sans humour. Alors, lorsque les animaux veulent organiser un carnaval, ils sont bien heureux que quelques hommes et femmes campent non loin d’eux pour leur emprunter vêtements et accessoires. Dans une autre petite histoire, c’est même Björn en personne qui part découvrir la ville car il a reçu une invitation de son amie Ramona, une petite fille avec qui il correspond parfois. Ramona souhaite lui faire découvrir la piscine municipale, mais y entrer n’est pas chose facile pour un ours… heureusement, la petite fille et l’ours ont plus d’une idée dans leur sac de piscine !

Lire ces mignonnes aventures d’ours au fil des pages aux illustrations tendres est un vrai délice. Avec une juste parcimonie de mots, ces récits rappellent à tous les lecteurs et lectrices l’importance de prendre la vie avec légèreté, de s’entourer de bons amis, de rire mais aussi de flâner et vivre l’instant présent. Car …

Björn, six histoires d’ours, de Delphine Perret, Les Fourmis Rouges, 2016, 12,50 €.

&

Björn et le vaste monde, de Delphine Perret, Les Fourmis Rouges, 2017, 12,50 €.

Chloé

Avis de lecteurs

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *