R

Manon 4 min

Rencontre – Excursions colorées avec Yukiko Noritake

Vous avez certainement croisé ses livres aux couvertures chaleureuses et attrayantes, ou peut-être son dernier livre Forêt des frères, qui a obtenu le prix Libr’à Nous. Découvrez Yukiko Noritake, autrice et illustratrice inspirante et talentueuse, que nous avons eu la chance d’interviewer.

Voyage au pays des odeurs, Secrets de jardins, Forêt des frères… Vos livres ont la nature pour point commun. Ce thème vous tient-il particulièrement à cœur ?

C’est vrai que mes publications précédentes sont liées à la nature. C’est un hasard mais je peux dire que la nature m’attire et m’inspire beaucoup : les nuances de couleurs, les détails des végétaux, les odeurs des fleurs. J’aime les observer et les peindre au quotidien.

Ces trois projets ont été réalisés dans de grands formats, en particulier pour Secrets de jardins et Forêt des frères. Est-ce le format que vous préférez pour créer ?

Oui, depuis Secrets de jardins, mon deuxième livre, j’ai réalisé qu’il est appréciable de voir les détails ou d’observer la perspective dans un grand format, et j’ai tendance à peindre dans ce format si le projet me le permet.

Vos planches sont particulièrement réconfortantes et vives. Quelle(s) technique(s) graphique(s) utilisez-vous pour réaliser vos projets ?

Extrait de Secrets de jardins

Je peins toutes mes illustrations à l’acrylique. J’utilise plusieurs tailles de pinceaux pour créer différents rythmes de traits. Je m’amuse en voyant les nuances de couleurs qui se créent au hasard, selon la quantité d’eau et la force des traits que je peins.

Après avoir terminé ma peinture, je scanne l’original et retouche les couleurs sur l’ordinateur pour obtenir des couleurs plus vives.

Comment est né le projet Forêt des frères, que vous avez écrit et illustré ?

Forêt des frères est né après des vacances d’été dans la nature. J’ai apprécié ces séjours durant lesquels j’étais proche des arbres, des champs, de l’eau, et des oiseaux. En rentrant de mes vacances, j’ai eu envie de réaliser un livre sur le thème de la forêt. Je voulais raconter comment les gens réagissent différemment devant elle. J’ai pensé qu’il serait une bonne idée de comparer la vie de deux frères.

Extrait de Forêt des frères

J’ai donc réfléchi à l’histoire et réalisé quelques planches, puis je les ai apportées chez Actes Sud, et c’est ainsi que le projet a commencé. Je suis à l’origine des personnages et j’ai choisi la gamme de couleurs. Mon directeur artistique a ensuite eu l’idée de disposer ces deux histoires l’une à côté de l’autre, ce que j’ai trouvé vraiment superbe et original. Concernant le texte, j’ai eu des difficultés à l’écrire car, avant tout, le français n’est pas ma langue maternelle. Il était difficile pour moi de trouver des phrases simples qui accompagnaient chaque image, mais l’équipe éditoriale m’a aidée à trouver les mots qui correspondaient parfaitement à mon idée.

Comment votre travail avec l’éditeur s’est-il déroulé ?

Cela dépend des projets. Pour mes deux ouvrages Voyage au pays des odeurs et Forêt des frères, c’est moi qui les ai proposés à Actes Sud Junior. Pour les autres livres, ce sont les éditeurs qui me les ont adressés, et j’ai eu le plaisir de les accepter.

Une petite anecdote : Voyage au pays des odeurs était mon projet de diplôme de fin d’études, pour lequel j’ai collaboré avec deux autrices étudiantes à cette époque. Je me rappelle de notre premier rendez-vous dans un bureau chez Actes Sud, et du moment où nous avons appris que notre projet était accepté : nous étions tellement contentes que nous avons crié de joie toutes les trois, dès que nous sommes sorties du bureau !

Dans Forêt des frères et dans beaucoup de vos illustrations, vous faites la part belle aux sensations et à la contemplation des détails de la vie quotidienne…

Les choses qui se passent dans la vie quotidienne m’inspirent, et j’aime les intégrer dans mes illustrations. Au travers des situations des personnages ou des différentes scènes, on peut se projeter soi-même dans l’image et cela crée une impression de nostalgie ou de rêverie.

Vous avez illustré des projets qui transmettent souvent des connaissances précises : le fonctionnement des odeurs dans Voyage au pays des odeurs, l’histoire de certaines plantes ou arbres dans Secrets de jardins, des techniques graphiques dans Peindre des jolis instants…

J’aime bien illustrer les sujets documentaires mais mes livres sont simplement des fruits du hasard ! En revanche, ma créativité change selon les projets : je réalise avec plus de précision les dessins documentaires, et je me sens plus libre de peindre lorsque que j’imagine mes illustrations.

Extrait de Voyage au pays des odeurs

Retrouvez les livres de Yukiko Noritake en librairie :

Forêt des frères, Yukiko Noritake, Actes Sud Junior, 2020, 18€.

Secrets de jardins, Anne Lascoux et Yukiko Noritake, Albin Michel, 2019, 22,90€

Voyage au pays des odeurs, Yukiko Noritake, Anaïs Martinez, Oriane Daveau, Actes Sud Junior, 19,50€.

Peindre les jolis instants, Yukiko Noritake, Mango Éditions, 2020, 18,95€.

Et découvrez plein d’autres illustrations sur son compte Instagram.

Un immense merci à l’autrice pour son temps et ses réponses 🙂

Avis de lecteurs

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *