5

Manon 3 min

5 bonnes raisons de lire "L’Expédition"

Envie de voyage ? Embarquons sur le bateau de Stéphane Servant et d’Audrey Spiry, dont leur dernier album, L’Expédition, vient de paraître aux éditions Thierry Magnier. Installez-vous confortablement, le départ est pour tout de suite. Nous vous donnons cinq bonnes raisons de vous procurer ce nouveau livre.

La promesse de nouveaux horizons

L’héroïne de cette histoire est une pirate qui a soif d’aventures. Dès son plus jeune âge en regardant l’horizon, elle imagine les îles et les trésors secrets qu’elle pourrait découvrir. Un jour viendra où elle ira voir au-delà de cet endroit, elle le sait. Progressivement, l’enfant devenu jeune fille construit un radeau de « bric et de broc », encouragée par ses parents qui lui donnent élan et courage. Ainsi démarre son expédition, en quête d’un ailleurs, de liberté. Téméraire et joyeuse, elle prend le large et affronte monstres marins, tempêtes et vagues. Ce périple devient celui de toute une vie qui sera tumultueuse, riche, déroutante. Notre héroïne rencontre bien des marins, et notamment un enfant, qu’elle prend sous son aile et qu’elle élève. Ce sera à lui de prendre ensuite le large et son envol ; de partir, tel un pirate, à la conquête de sa liberté.

Pour conserver ma liberté, souvent , j’ai bataillé avec mon courage, ma force et mon sourire pour seule épée.

Une plongée dans une histoire forte et poétique

La traversée a beau commencer avec « quatre bouts de bois, deux bouts de ficelle et une coquille de noix », celle-ci n’en est pas moins épique. Le récit de Stéphane Servant est mené avec élégance et poésie : les tourments ont la forme de tempêtes déchaînées, la joie est omniprésente par le chant et le sourire toujours évoqués. La vie est représentée par cette expédition en bateau, dont le rythme n’est pas toujours celui d’une croisière. Certains mots sont mis en avant en lettres capitales, comme pour que nous saisissions l’essentiel au premier coup d’œil. Ce jeu de typographie permettra aux lecteur·ice·s d’identifier les clés de l’ouvrage. Sous la forme d’un voyage, nous nous interrogeons sur notre cheminement, sur la question de la liberté, du passage à l’âge adulte et du départ. Rien que ça !

La découverte d’un véritable carnet de voyage

Dès la première page intérieure, nous découvrons un livre qui se présente comme un carnet de route : papier brun, collages, typographie manuscrite au crayon et au feutre, esquisses… La reliure s’approche d’un cahier conçu à la main. D’entrée de jeu, le ton est donné. La suite ne nous décevra car effectivement, au-delà de cette belle histoire d’aventure et d’émancipation, nous avons à faire à un voyage visuel. Les planches exotiques et belles nous dépaysent. Pour les petits qui ne sauraient pas encore lire, l’album peut se laisser parcourir d’illustration en illustration en laissant son imagination vagabonder.

En prendre plein la vue

Audrey Spiry nous avait déjà ébloui·e·s dans Lotte fille pirate. L’illustratrice nous impressionne tout autant avec ce nouvel album. Accompagnés du chant et de la gaité de l’héroïne, les visuels nous apportent une grande bouffée d’air frais. Elles sont le fruit d’une palette aux milles tons et aux teintes d’acrylique, de feutres ou crayons de couleurs. Elles alternent entre des dessins mimant les rapides esquisses que l’héroïne aurait établies au cours de son voyage, et des explosions de couleurs dans des pages pleines de végétations débordantes, de paysages renversants et de personnages sympathiques. Des représentations qui s’approchent presque du rêve (ou d’un doux cauchemar parfois), tant elles sont riches et ornées.

Une bouffée d’enthousiasme

Vous l’aurez compris, ce livre est un petit bijou. On en ressort plein d’entrain, d’énergie, avec une envie de partir à l’aventure et, pourquoi pas, de concevoir nous-mêmes notre propre carnet de voyage. Je ne saurais donc que trop recommander ce livre qui plaira aussi bien aux jeunes lecteur·ice·s qu’aux plus grands. En bref, un livre à savourer ensemble pour être sûr·e d’en voir toute la richesse.

L’Expédition de Stéphane Servant et Audrey Spiry, Éditions Thierry Magnier, 2022. 17,50€.

Avis de lecteurs

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.