S

Manon 1 min

Surmonter l'anxiété avec "Le goût de la vie"

Une recommandation toute en couleurs pour une fin de semaine en douceur : « Le goût de la vie » de Chiara Pastorini et Annick Masson.

Les angoisses du petit Marcello

Marcello est un garçon qui se lève toujours plein d’entrain, et que les tartines de confiture réjouissent beaucoup. Mais un matin, le voilà pris de tristesse. Il réalise qu’un jour sa maman ne sera plus là, et il a beaucoup de peine. Les jours passent, et cette angoisse ne disparaît pas. C’est grâce au réconfort et aux mots rassurants trouvés par sa maman que l’angoisse de Marcello s’efface. En discutant. Ses mots lui montrent que finalement, la mort est à l’image du bel arbre de son jardin, dont les feuilles mortes se détachent puis se renouvellent pourtant à chaque saison : la vie continue.

Aborder le sujet avec justesse et douceur

Le sujet de la mort n’est jamais facile à aborder. L’autrice et l’illustratrice de ce livre ont su trouver les mots et les illustrations justes pour aborder un thème sensible, sans détour. Cette peur ne disparaît pas en une heure, il faut laisser le temps. L’angoisse de Marcello prend la forme d’un quotidien où les illustrations perdent leur éclat. Elle s’assombrissent. Pas de panique, elles reviendront. Une fois cette peur acceptée, la vie peut reprendre son cours normalement. Les pages sont alors pleines de couleurs, teintées d’orange et de vert tantôt pastels, tantôt vives. Ce livre est une sorte de doudou qui viendrait panser les angoisses qui font parties de la vie de tous les jours.

Un album beau et apaisant, à glisser entre toutes les petites mains qui s’interrogent à ce sujet !

Avis de lecteurs

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.