F

Stéphanie 2 min

"Freedom" par Jennifer Dalrymple et Justine Brax

Freedom (ou L’Incroyable Histoire de l’Underground Railroad) retrace un combat pour la liberté : celui d’un chemin de fer clandestin qui a participé à l’abolition de l’esclavage aux États-Unis. Jennifer Dalrymple emprunte la voix d’Harriet Tubman, figure emblématique de ce mouvement, et Justine Brax y apporte toute la lumière de sa palette de couleurs.

Découvrez la véritable histoire de la lutte contre l’esclavage, et comment un réseau de libération des esclaves du Sud des États-Unis a permis à nombre d’entre eux de rejoindre le Nord (ou le Canada). Ce récit historique poignant perpétue une mémoire qu’on se doit d’entretenir.

"Freedom" par Jennifer Dalrymple et Justine Brax  - Moi, Harriet Tubman

Fille et petite-fille d’esclaves originaires d’Afrique, Harriet Tubman naît aux États-Unis au début du XIXe siècle. En cherchant à échapper à la violence de ses maîtres, elle découvre une organisation secrète, l’Underground Railroad : un réseau de routes et de personnes aidant les esclaves à rejoindre les États libres du Nord. Elle devient « conductrice » et parvient à libérer des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants.

Certains ne supportaient pas la peur. Ils préféraient les chaînes, le fouet plutôt que la peur. Ils voulaient rebrousser chemin. Mais ça, non, c’était hors de question, personne ne devait connaître les routes empruntées par le Chemin de fer. C’est pour ça que j’avais un pistolet, un grand pistolet : « Un nègre mort ne parle pas », je leur disais.

Plus qu’une histoire, Freedom est un travail profondément documenté qui reconstitue à la perfection une époque tragique. Harriet Tubman en reste l’héroïne, mais elle croise la route d’autres figures méconnues du passé américain : William Still, Frederick Douglass, Thomas Garrett, les sœurs Grimké… Cette femme forte et admirable partagera leur rêve, celui d’une Amérique libre et égalitaire. De mettre fin à la maltraitance et aux conditions inhumaines.

La technique du collage ajoute à l’objet une impression supplémentaire, comme si le texte était directement sorti d’articles de journaux ou de vieilles archives. C’est réel et près de nous, malheureusement toujours pertinent à notre époque. Les illustrations sont magnifiquement graves, peignant aussi bien l’horreur que la splendeur.

"Freedom" par Jennifer Dalrymple et Justine Brax  - L'esclavage aux États-Unis

Le résultat est un album documentaire percutant, tour à tour touchant et révoltant, qui s’adresse à toute la famille. Un trésor de délicatesse et de sensibilité qui sait se faire dur pour frapper juste. Une œuvre d’art qui n’est pas sans rappeler l’esthétisme de Rebecca Dautremer ou de Benjamin Lacombe (qui en a d’ailleurs réalisé la maquette). Sans oublier bien sûr Underground Railroad de Colson Whitehead, un roman pour adultes sur le même sujet.

Jennifer Dalrymple, Freedom (illustré par Justine Brax), Albin Michel Jeunesse, octobre 2021, 22,90€. À partir de 8 ans.

À lire aussi :

Avis de lecteurs

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *