H

Kummba 1 min

Hou la menteuse !

Micah est une lycéenne new-yorkaise de 17 ans plutôt étrange. Elle a une apparence androgyne, est peu appréciée de ses camarades et surtout, c’est une menteuse compulsive.
À la disparition d’un de ses camarades de classe, dont elle est secrètement proche, elle décide de nous raconter son histoire, sans jamais mentir, afin de prouver son innocence dans cette affaire.

C’est l’un des livres les plus perturbants que j’ai pu lire. En effet, comment faire confiance au narrateur avec un titre comme celui-ci ? Je ne voulais pas croire un traitre mot de ce que raconte Micah et pourtant, je me suis laissée prendre au jeu.
Chaque nouvelle version du récit est encore plus incroyable que la précédente, mais Justine Larbalestier a su apporter tous les éléments et tous les détails qui font que chaque version reste vraisemblable.
Chaque fois, Micah arrive à nous persuader de la croire. Et finalement, le doute subsiste jusqu’à la dernière page.

Un conseil : ne lisez pas la 4e de couverture qui livre beaucoup trop de détails et anticipe la dernière version de l’histoire.

Menteuse, Justine Larbalestier, Gallimard Jeunesse, 2010.

Avis de lecteurs

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.