U

Manon 2 min

Une bouffée d'air frais avec Anaïs Brunet

Suivez l’guide ! Ou plutôt la guide. Anaïs Brunet nous embarque à Giverny dans la magnifique maison de Claude Monet, aux côtés de son fils cadet. Par une beau soleil printanier, le petit Michel peint toute la journée au milieu de la végétation. Sa peinture terminée, il est temps de la montrer à son papa. Il faut alors revenir de ce somptueux jardin dont est dotée la demeure…

« Et voilà, j’ai peint toute la journée moi ! »

À la découverte d’un jardin de papier

Pour nous, c’est le moment idéal de découvrir les recoins de cet endroit aux mille couleurs. Le jardin est recouvert de fleurs, habité par des nymphéas et des arbres majestueux. La maison est semblable à celle qu’il est possible de visiter à Giverny : les murs sont intensément jaunes et bleus, décorés d’estampes japonaises tant appréciées par Monet. On se fraye notre chemin comme on le ferait en réalité. On découvre toujours plus de fleurs derrière les rabats, on aperçoit la suite de l’histoire grâce à des fenêtres qui montrent déjà la page suivante, jusqu’à la sublime planche finale dans laquelle sont reproduites des toiles de nymphéas.

Le père du jeune Michel est très fier de son petit garçon et compte bien accrocher son tableau dans l’atelier, quoique déjà très fournis en toiles… Ce qui n’est pas sans déplaire à son fils, qui souhaite une place de choix pour son œuvre, et non une toute petite place au milieu de ces tableaux plus nombreux les uns que les autres. Il faudra se procurer le livre pour en découvrir la place finale – elle ne vous décevra pas.

« Oooooh ! C’est très beau, mon lapin ! »

L’autrice et illustratrice nous propose un livre inspirant et rafraîchissant, qui ne nous sera pas inutile cet été… Une promenade visuelle qui nous emmène à la rencontre des fleurs, des arbres, et nous introduit à l’œuvre de Claude Monet dont Anaïs Brunet nous donne un étonnant aperçu. Un album à glisser entre les petites mains de celles et ceux qui ne seraient pas encore allés à Giverny – ou qui souhaiteraient se remémorer les couleurs intenses de cet endroit envoûtant. A offrir aux artistes en herbe qui voudraient s’essayer à la peinture en pleine nature.

Papa regarde mon tableau !, Anaïs Brunet, Saltimbanque Éditions, 2022. 17,50€.

Avis de lecteurs

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.