L

Carole Mazerand 1 min

Le grand voyage de mademoiselle Prudence

 

Cette semaine je me suis replongée dans un album qui a grandement participé à mon enthousiasme pour la littérature jeunesse, Le grand voyage de mademoiselle Prudence de Charlotte Gastaut.

 

Prudence est une petite fille qui n’a que faire des réprimandes de sa maman et qui préfère rêver plutôt que de lui répondre.

Alors qu’on la presse pour ranger sa chambre, mettre ses chaussures, éteindre la lumière, la petite demoiselle décide d’entreprendre un grand voyage. me direz-vous ? Là où les limites n’existent pas, où tout est permis, son imagination.

prudence-int (2)

 

Un rêve sans limite

Et dans celui-là il est permis de courir et s’allonger dans les nuages, se balader dans une forêt où les fleurs sont aussi grandes que des arbres, plonger dans une rivière pour nager avec des poissons rouges et des sirènes, échanger des étoiles avec la lune ou jouer dans la neige avec des créatures étranges.

PRUDENCE_1PRUDENCE_2

 

 

 

 

 

 

 

 

Une page, une particularité

Dans cet album sans texte, chaque double-page offre son lot d’aventures, de couleurs et de rêves. Chacune a une particularité. Certaines ont des fenêtres découpées dans lesquelles Prudence se glisse pour aller à la suivante qui semble avoir été mordue, ou encore un petit lutin qui nous aide à tourner la page et des pages tout en transparence qui semblent se décalquer sur les suivantes.

 

Les aplats de couleurs de Charlotte Gastaut sont absolument envoûtants. Nous plongeons dans le rêve avec Prudence et ne voulons plus en sortir.

 

Le grand voyage de mademoiselle Prudence, Charlotte Gastaut, Flammarion Coll. Les albums du Père Castor

18 euros

Dès 4 ans (attention aux petites mains toutefois, certaines pages sont fragiles)

Avis de lecteurs

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *