C

Collectif 5 min

Ces livres qui nous font rire à tous les coups

Le ton a été donné le 1er avril… Et si on continuait à rigoler ? Pour égayer ce long week-end de Pâques, nous avons déniché quelques livres qui nous font immanquablement sourire.

Animaux… de compagnie ?

Qui n’a jamais rêvé d’avoir un chiot ? Un petit chiot tout mignon qui serait notre meilleur ami, avec qui l’on partagerait absolument tout et dont on prendrait soin ? Eh bien, c’est aussi le rêve du Pigeon !

Le personnage de Mo Willems n’en est pas à son coup d’essai : dans les albums précédents, il a déjà refusé de prendre son bain ou d’aller à l’école, et a tenté de convaincre le lecteur de le laisser conduire le bus. Mais ce nouveau caprice est incontestablement le plus drôle de tous.

Les illustrations de Mo Willems sont toujours aussi sobres : un personnage sur un fond de couleur. Rien d’autre. Et c’est tout ce dont on a besoin. Le Pigeon est mis en avant, presque comme une caricature, et le texte occupe une place aussi importante que l’image. L’humour passe par les mots, ce qui nécessite un certain niveau de compréhension chez l’enfant (à partir de 2 ans) et une implication scénique de la part des parents (qui s’amuseront à donner vie à l’histoire lors de la lecture).

Parlons-en justement, de l’histoire ! Ce pigeon capricieux et insouciant a une nouvelle lubie : il veut un chiot. Et il n’arrêtera pas avant d’obtenir satisfaction. Mais il faut se méfier de ce que l’on souhaite ! Car quand le vœu du Pigeon se réalise, après des pages de larmes et de négociations (« Je l’arroserai tous les jours »), la réalité est bien différente du rêve. Et le monstre poilu qui vient lécher joyeusement le Pigeon (« Mon dieu, ces dents ! ») n’a rien à voir avec la jolie petite peluche qu’il avait imaginée.

Notre facétieux héros va-t-il enfin changer de comportement… ou va-t-il avoir une autre idée ?

Le Pigeon veut un petit chien !, Mo Willems, Kaléidoscope, 2009, 12,50 €.

Stéphanie

Avez-vous déjà vu… un lapin avec une obsession ?

Mini Lapin est un lapin qui, comme l’indique le titre, n’a peur de rien. C’est aussi un lapin qui, comme ne l’indique pas le titre, a une détermination à toute épreuve.

Un beau jour sa maman et lui ont envie de cuisiner un gâteau aux framboises mais, oh malheur ! il n’y en a pas à la maison. Alors ni une ni deux, mini Lapin part de chez lui à la recherche d’un endroit où cueillir des framboises. Si vite… qu’il n’entend pas sa mère lui dire qu’elle en a finalement trouvées. Très rapidement, le plus têtu des lapins parcourt des kilomètres et des kilomètres sans s’arrêter et toujours en scandant ces mots : « Gâteau ! Framboise ! » avec une obstination qui fera dire aux plus lucides « mais il n’est pas un peu fou ce petit lapin ? ». C’est tout simplement hilarant de voir ce petit lapin continuer de courir, les paysages défilant, sans s’arrêter de crier « Gâteau ! Framboise ! » et parfois un petit « Je veux des framboises ! ». Un pêcheur lui demande même, lorsqu’il le rencontre au pied d’un phare devant un océan en furie qui ne parvient pas à effrayer notre héros : « mais tu n’as pas froid mini Lapin ? » et s’entend répondre : « non je n’ai pas froid, je veux des framboises ! ».

Mini Lapin n’a peur de rien est un album drôle pour son histoire mais aussi un régal à lire à voix haute tant cela devient théâtral !

Mais que vas-tu faire encore Mini lapin ?!

Le voyage de Mini Lapin va encore lui réserver quelques surprises mais à la fin, trouvera t-il ses framboises ? Aura t-il droit à son gâteau tant espéré ? Tout ce que je peux vous promettre c’est que cette histoire vous fera rire jusqu’à la dernière page par son brin de folie joyeuse !

Psssst ! Cliquez ici pour voir une petite vidéo avec quelques images du livre.

Mini Lapin n’a peur de rien, John Bond, Éditions Milan, 2019. 12,90 €.

Chloé

Les farces et attrapes de Tom Tom et Nana

Créées avec beaucoup d’humour par Jacqueline Cohen et Bernardette Després, les aventures de ces deux terreurs plairont, sans aucun doute, autant aux parents qu’à leurs petits. Pour les grands enfants, c’est le moment de replonger en enfance.

Pour mémoire, Tom Tom et Nana sont les enfants de Monsieur et Madame Dubouchon, propriétaires du joyeux restaurant « À la bonne fourchette ». Toujours en forme quand il s’agit de s’amuser, leur énergie débordante se transforme souvent en bêtises, et on en rigole volontiers ! Leur imagination sans faille pourront peut-être donner quelques idées aux familles en panne d’inspiration, et amuser ceux qui voudront simplement se changer les idées. Je vous laisse faire le tri parmi les bonnes et les mauvaises…

  • pas Préparer un gâteau avec amour – et du plâtre.
  • Jouer aux brigands – et enfermer Nana et Tante Roberte dans le cabanon du jardin, par erreur.
  • Se mettre aux jeux vidéo – tout de même moins drôles lorsque le thème est « Les règles d’orthographe ».
  • Écrire sa lettre au père Noël pendant des heures – et moins rigoler lorsque maman demande de la réécrire sans faute d’orthographe.
  • Se mettre dans la peau de vifs espions, grâce aux pistolets fabriqués avec les aspirateurs de table piqués aux parents.
  • Puis, suite à ce jeu de rôle très amusant, décider de devenir ramasseurs de miettes professionnels et aspirer les tables des clients du restaurant, pas vraiment ravis d’être époussetés après chaque bouchée.

À vous de choisir ! Mille et une autres idées se trouvent dans les aventures de ces deux garnements, dont une trentaine de tomes est disponible. Youtube héberge aussi de nombreux épisodes de la version en dessin-animé (que j’avais personnellement adorée étant petite !).

Tom Tom et Nana, Jacqueline Cohen et Évelyne Reberg (texte), Bernadette Després (illustrations), éditions Bayard, depuis 1977 (!). 9,90€.

Manon


Avis de lecteurs

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *