S

Kummba 1 min

Souris des villes, souris des champs

Une petite parisienne qui connaît la ville comme sa poche voit sa vie transformée lorsque sa famille déménage à la campagne.

 

Un texte poétique

À chaque page, trois petits vers plongent le lecteur dans cette petite histoire. Des vers allant au rythme des émotions de la jeune fille. Enjoués et rapides lorsqu’elle se faufile dans la ville.

« Je joue du piano à cloche-pied

le Macadam jazz

des passages cloutés »

Ou plus lent, lorsqu’elle est triste et que sa vie prend un tournant.

« Macadam blues

comme j’ai pleuré

quand on a dû déménager »

Mais tout au long du récit, la douceur de la poésie emporte le lecteur à travers ville et à travers champs.

 

Des illustrations tout en délicatesse

Si le texte est plein de beauté, les illustrations qui viennent le compléter ne sont pas en reste. Elles traduisent tout aussi bien les émotions de la petite souris.

souris1

Les tons pastels de la ville et les couleurs chatoyantes de la campagne traduisent à la perfection les changements qui s’opèrent chez la petite fille pour s’adapter au monde qui l’entoure.

 

La souris de Paris, Anne Lemonnier, Claire de Gastold, Sarbacane, 2012.

 

Avis de lecteurs

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *