C’est un conseil que nous prodigue Andréa, lycéenne de 16 ans, tout ce qu’il y a de plus normal.

Un matin, alors qu’elle arrive en retard au lycée, elle est interpelée par une jeune fille plutôt étrange : très grande, portant des grosses lunettes, un serre-tête en peau de serpent et un sweet à capuche rose avec un papillon à strass dans le dos.

« – Je n’ai pas le droit de te le dire, mais puisque je suis coincée ici, tant pis, je n’ai plus le choix. Je suis née en l’an 2171.
Elle m’a regardée pour voir ma réaction. J’ai estimé qu’il valait mieux ne pas la contrarier. Je ne voulais pas qu’elle devienne violente. J’ai pris un air poli.
– Vraiment ?
– Le 2 juin 2171 exactement. J’ai seize ans. »

Pénélope, la jeune fille étrange, vient en fait du futur et cherche un moyen de rentrer chez elle à son époque. En attendant, Andréa l’héberge chez elle.

En un siècle, le monde a connu de nombreux bouleversements et 2019 est considéré comme le  Moyen Âge  pour Pénélope. À travers les yeux de l’adolescente, notre époque apparait plutôt archaïque. Ce qui donne à réfléchir sur des faits de société et des débats très actuels.

« – Plus sérieusement, quels sont les événements qui marquent le Moyen Âge ?
– Les grandes épidémies ? a hasardé Pénélope.
– Par exemple. Vous pouvez nous en dire plus ?
– Il y a la Peste noire, la grippe espagnole et le sida…
– Selon vous, le Moyen Âge s’étend donc du Ve au XXIe siècle ?
– Oui… enfin non. »

Un premier roman pour Nathalie Stragier, scénariste pour la télévision, très bien ficelé et documenté. L’intrigue est très prenante et on y croit ! Tout cela avec un brin d’humour qui permet d’aborder des sujets tels que l’égalité des sexes de façon légère.

« D’un œil éteint, Pénélope me regarde étaler la cire sur mes jambes. Quand je tire sur la première bande, c’est elle qui sursaute.
– Mais pourquoi fais-tu ça ?
– Je m’épile.
– Tu arraches tes poils ? Mais ça doit faire très mal !
– On s’habitue. Enfin non, on ne s’habitue pas, mais comme on va à la piscine demain…
Pénélope hoche la tête, compatissante.
– Je comprends. Ce sont les hommes qui vous obligent à avoir les jambes sans poils.
– Personne ne m’oblige. Je le fais pour être plus jolie. »

On attend avec impatience le tome 2 des aventures d’Andréa et Pénélope !

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous, Nathalie Stragier, Syros, 2016.