L

Collectif 5 min

Lire la nature : 4 idées pour s'évader

Pas beaucoup d’occasions de sortir, en ce moment. Pour s’échapper un peu, on peut toujours regarder par la fenêtre ou… ouvrir un livre. Voici quelques idées pour plonger dans la nature depuis chez soi.

Jefferson de Jean-Claude Mourlevat

Jefferson

Un pays peuplé d’animaux qui parlent et marchent debout : ce pourrait presque être le nôtre ! Sauf qu’il s’agit en réalité du pays voisin, à l’abri des êtres humains.

Jefferson Bouchard de La Poterie est un hérisson comme les autres : il adore les pommes de terre à la crème et passe son temps à envoyer des SMS à son meilleur ami. Pas vraiment un profil de tueur… Pourtant, il se retrouve accusé à tort de meurtre et n’a pas d’autre solution que de s’enfuir. Quitte à retrouver lui-même le criminel !

Cette aventure picaresque est signé Jean-Claude Mourlevat, véritable caméléon littéraire – aussi à l’aise dans la dystopie pour ados que dans le conte animalier. Il emprunte ici les accents naturalistes du Vent dans les saules pour une histoire tendre et moderne qui ravira les jeunes lecteurs (à partir de 9 ans). Si l’enquête policière est plutôt simple, le message sous-jacent est beaucoup plus intéressant : il est temps de remettre en question notre rapport aux animaux. Et l’écriture vive et enjouée de l’auteur nous entraîne facilement au cœur de l’action.

Les héros attachants et les situations humoristiques sont servis avec talent par les illustrations anthropomorphiques d’Antoine Ronzon.

Jean-Claude Mourlevat, Jefferson, Gallimard Jeunesse, 2018, 13€50.

Stéphanie

L’homme qui plantait des arbres de Jean Giono

Dans la montagne, le narrateur marche. C’est la Haute-Provence, la terre est aride. Le promeneur traverse des villages en ruines, désertés. Seule présence humaine : un berger, qui l’invite à partager sa soupe et à se reposer. On fait alors la connaissance d’un personnage lent et silencieux, qui dégage et inspire une grande confiance. Le soir venu, au coin du feu, il se livre à un étrange rituel : il trie minutieusement des glands.

Tous les jours, le berger plante des milliers d’arbres dans les montagnes desséchées. Un travail lent et patient, pour ramener la vie.

Ce très beau portrait de Jean Giono qui célèbre un homme, sa persévérance et la nature a fait le tour du monde. On en trouve de nombreuses adaptations en livre :  Gallimard Jeunesse en a notamment fait un livre illustré (de la peinture d’Olivier Desvaux) pour les 8-11 ans et un en pop-up. Mais c’est sans doute son adaptation en film d’animation (1987) conté par Philippe Noiret et mis en image par le Canadien Frédéric Back qui l’a le mieux fait connaître. Les lignes dansantes et mouvantes du dessin, les sons bruts et la voix grave et apaisante nous transportent dans ces paysages désolés et poétiques.

L’Homme qui plantait des arbres, Jean Giono (illustré par Olivier Desvaux), Gallimard Jeunesse, 2018, 14€50.

Bérengère

La forêt des Vermeilles de Camille Jourdy

Qui mieux que Camille Jourdy peut nous emporter dans la plus douce et la plus folle des natures ? Nous y plongeons la tête la première avec son sublime album Les Vermeilles, Fauve d’Angoulême 2020.

« L’air était chaud et une petite odeur de vanille flottait tranquillement. » Cette phrase ne saurait mieux résumer l’ambiance de cette bande-dessinée dans laquelle il fait bon vivre, et où, aussi opaque que soit le papier, on y pressent une odeur suave… En quelques mots, la petite Jo s’aventure dans un sous-bois et découvre une communauté de petits êtres surprenants, semblables à des lutins et d’animaux en tout genre. Leur but : délivrer la mère du petit Nouk, emprisonnée dans le château de l’empereur Matou, collectionneur de vermeilles, des êtres colorés à mi-chemin entre la licorne et le poney, gourmands, blagueurs et rebelles.

Si l’intrigue connaît plein de rebondissements farfelus, cette lecture est une réelle occasion de prendre un bon bol d’air. La nature de Camille Jourdy, aux couleurs chaudes et pastel, est apaisante. Régulièrement, on y découvre des pages d’illustrations sans texte, comme pour mieux contempler les paysages et savourer les nombreux détails qu’elle nous offre. On y chantonne, on fait des couronnes des fleurs et on court après les papillons.

Je n’en dis pas plus, et vous laisse entrer dans une lecture onirique pleine d’humour, dans laquelle on y croise des vermeilles loufoques, les enfants perdus de Peter Pan et un bichon à chaussures rose. Une merveille !

Les Vermeilles, Camille Jourdy, Actes Sud BD, 2020. 21, 50€.

Manon

Un bol d’air frais dans la forêt enneigée

Un livre-objet au charme incontestable qui fait souffler sur nos joues une brise d’air frais dès que l’on ouvre la première page. Neige est un album pop-up qui nous plonge dans les forêts en hiver de Lituanie où l’on suit un renard égaré à la recherche de son terrier.

Ce jeune renard au pelage roux scintillant nous prend à partie dans sa recherche en nous guidant dans une forêt blanche, bleue et orange à la rencontre d’animaux tantôt amusants tantôt sereinement endormis. Les superbes pages de cet album subliment notre regard avec ses tons orangés sur un fond blanc neige et ses touches d’argenté brillant rappelant les paysages enneigés bercés de soleil. Alors on suit notre héros au fil des pages où chacune se dresse devant nous pour nous émerveiller encore un peu plus et l’on se ravit de voir toute la vie animalière continuer de bon train.

La réalisation aussi nous porte dans quelque chose de très beau comme lorsque, par exemple, le petit renard s’approche d’un lac gelé représenté par un papier transparent. Comme toujours dans les albums d’Elena Selena, amusez-vous à rechercher des petits détails qui terminent de donner vie à cet univers enchanté et froid.

Apprenez-en plus sur Elena Selena par ici en découvrant une petite interview qu’elle nous a donnée à l’occasion de la sortie de son premier album : Jardin bleu.

Neige, Elena Selena, Gallimard jeunesse, 2019. 25 .

Chloé

Avis de lecteurs

  • Lectures d'automne : des livres jolis pour les jours de pluie

    […] Lire la nature : 4 idées pour s’évader […]

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *