J

Ariane Baste Morand 2 min

Jolene

Lu d’une traite !

Ce roman swing, fait valser, nous envoie balader.

Aurélien, de son prénom, est un jeune cow-boy parisien qui fétichise ses santiags et entretient une relation quasi amoureuse avec son harmonica. Toutes les filles lui tournent autour, sûrement parce qu’il ne les regarde presque pas ou alors sans intérêt… Il n’y a que des coeurs brisés sur son chemin. Il ne l’a pas encore trouvée, la perle rare qui fera remuer sa cage thoracique.

« Une fois dehors, je regarde mes mains qui tremblent. « Tu as des mains merveilleuses, aux articulations fines et nerveuses », dit Oriane dans ma tête. Elle est allongée près de moi, son allure ténébreuse dans le lit m’amuse. « Tu as des mains d’amoureux, dit-elle encore, des mains qui sont faites pour aimer. »

Je les range bien à l’abri dans mes poches, mes mains, histoire qu’elles arrêtent d’aimer à tort et à travers pour un temps. Je serre mon harmonica entre mes doigts, sa texture froide sur ma paume me console d’être le sale crétin que je suis. »

Electron libre de nature, Aurélien vit tout de même avec sa mère et son petit frère Armand. Son père, dont il tient la beauté des traits, persiste à s’enticher de petites copines sans parvenir à rompre tout à fait avec sa femme. Avoir pour exemple un couple aussi dysfonctionnel n’amuse pas le grand rêveur qu’est Aurélien. 

Et puis, un jour, VLAN ! Lors d’un concert de Ray LaMontagne, Jolene lui tombe dessus. Et elle ne lâche pas prise. La rencontre est électrique, Aurélien sent que cette fille les vaut toutes.

« Je m’approche d’eux, je me sens comme un intrus. Jay me jette un regard perçant qui me fait un peu froid dans le dos.

– Qu’est-ce qui t’est arrivé ?

Il parle sans doute du bleu sur ma pommette, des égratignures sur mon visage.

– J’ai rencontré Jolene, je dis.

Il me semble qu’il sourit furtivement. »

Le jeune couple va s’aimer aussi furieusement que possible, à la hauteur de leurs attentes et de leurs espérances. Ils y mettreront autant d’application que pour réussir à chanter ensemble To Love Somebody, morceau ardu s’il n’est pas interprété avec sincérité.

À travers un style spontané et percutant, le personnage prend vie et le lecteur s’immerge totalement dans cette atmosphère remplie d’hormones et de questions existentielles, où tout est vécu à cent à l’heure, à corps et âme. Le texte suit le mouvement de cette envolée fusionnelle entre Aurélien et Jolene, deux être tendres que la vie a rendus un peu rugueux.

J’ai trouvé ce roman bien écrit et drôlement savoureux, car au-delà de cette histoire d’amour, l’auteure ne boude pas les trivialités qui font qu’un personnage est complet. Jolene est une partie de l’histoire d’Aurélien, sans pour autant l’accaparer.

Un vrai coup de coeur pour ma part !

Dès 15 ans.

Jolene de Shaïne Cassim a été publié aux éditions l’école des loisirs, dans la collection Médium, en 2012.

Ariane

Avis de lecteurs

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *